Loueur en meublé: quel régime fiscal choisir ?

Investir dans la location meublée est intéressant fiscalement pour diverses raisons. Tout particulier qui loue un bien en meublé relève de la catégorie fiscale des Bénéfices Industriels et Commerciaux. Particuliers investisseurs : plusieurs régimes fiscaux s’offrent à vous.

Publication : 20 mai 2015

LE REGIME MICRO-BIC

De facto, le régime applicable est le régime MICRO-BIC. Ce régime s’applique si le montant des loyers n’excède pas 32 900€ (seuil 2014). Pour la détermination du résultat à déclarer, l’administration fiscale applique un abattement de 50% sur les revenus.

Vous serez imposé au barème fiscal de l’impôt sur les revenus (et soumis aux prélèvements sociaux) sur les 50% restants.

Si vous louez des chambres d’hôtes, un meublé de tourisme ou un gîte rural, le MICRO-BIC s’applique jusqu’à 82 200€ (seuil 2014) de loyers et l’abattement est de 71%.

Ce régime présente l’avantage d’être simple mais aucune charge ne peut être déduite des loyers pour le calcul de l’impôt.

LE REGIME REEL

Il s’applique si le montant des loyers est supérieur à 32 900€ (ou 82 200€ pour les chambres d’hôtes, gites ruraux et meublés de tourisme).

Même si vos recettes sont inférieures aux seuils en vigueur (32 900€ ou 82 200€), vous pouvez renoncer au régime MICRO-BIC en optant pour le régime réel meme avec 5 000€ .

Avec ce régime vous devez respecter des obligations comptables et fiscales.

Il présente l’avantage de pouvoir déduire toutes les charges liées à l’investissement (comme par exemple, les frais de notaire, les charges de copropriété, les intérêts et assurances des prêts immobiliers, la taxe foncière, la CFE, etc.) y compris l’amortissement du bien (hors terrain), et du mobilier.

Si vous investissez dans une résidence services (tourisme, affaires, étudiante, EHPAD, senior, etc.), que vous louez par bail commercial, vous pouvez récupérer la TVA (si les conditions d’assujettissement sont réunies). Dans ce cas, seul le régime réel est applicable.

Le montant du résultat ainsi dégagé est dans la plupart des cas très faible, voire nul. Ce qui permet une économie d’impôts et de contributions sociales.

Micro ou réel ? Choisir le bon régime fiscal peut vous permettre d’optimiser fiscalement votre investissement. Nous vous conseillons de faire une simulation pour confirmer le meilleur choix.

LE CENSI-BOUVARD

Sont concernés les investissements réalisés dans les résidences de tourisme, d’affaires, étudiantes, senior et EHPAD. L’investissement doit être réalisé en neuf, VEFA ou en réhabilitation, avant le 31 décembre 2016.

La loi CENSI-BOUVARD vous permet, sous certaines conditions, d’obtenir une économie d’impôts égale à 11% du montant de l’investissement (taux 2014), répartie sur 9 ans et plafonnée à 300 000€ par an.

Vous vous engagez à signer un bail commercial de 9 ans minimum avec l’exploitant de la résidence.

Le dispositif CENSI-BOUVARD présente l’avantage supplémentaire de récupérer la TVA sur le prix d’acquisition du bien et sur le mobilier.

En conséquence, le régime réel est appliqué pour permettre la récupération de la TVA.

Le dispositif CENSI-BOUVARD ne permet pas de bénéficier de l’amortissement des murs pour le calcul du résultat.

Un examen du dossier avant le choix LMNP classique ou LMNP CENSI-BOUVARD s’impose afin de valider la solution fiscale optimale.

Recevez en avant-première nos exclusivités

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des opportunités d'investissement et suivre l'actualité de l'immobilier locatif.

Veuillez entrer une adresse email valide
En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez de recevoir nos communications par email, et reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité
Téléchargez notre
brochure

L'investissement LMNP en résidence de services vous permet de profiter d'avantages uniques en immobilier locatif. Découvrez son principe de fonctionnement, les différentes catégories de résidences de services, et tous les critères clefs pour réussir votre investissement.

DÉCOUVREZ CES AUTRES ARTICLES

LMNP : où investir ?

Procéder à un investissement immobilier reste la meilleure manière de placer son capital, si l’on en croit l’engouement permanent des épargnants pour la pierre. Constituer un patrimoine, s’assurer une rente pour ses vieux jours et réaliser de belles plus-values sont les objectifs les plus courants.

Investissement locatif : 7 questions à se poser en amont

L’investissement dans la pierre reste à ce jour la manière la plus sûre de constituer un patrimoine, de préparer la retraite et pourquoi pas, de percevoir rapidement une rente. Malgré l’envolée des prix et celle, plus récente, des taux d’intérêt, l’investissement locatif notamment a le vent en poupe.

5 bonnes raisons d’investir en LMNP

Nombreux sont les investisseurs chevronnés ou les épargnants, en recherche d’un bon plan pour faire fructifier leur capital de manière pérenne. Parmi les solutions qui s’offrent à eux, nous pouvons citer : les produits financiers qui peuvent s’avérer risqués ou immobiliser les fonds durant de longues périodes, l’investissement en capital au sein d’entreprises susceptibles de défaillir ou du moins, de connaître des pertes, et l’immobilier qui fait figure de valeur refuge.