LMNP en résidence étudiante : la rentabilité à moindre coût

Si vous vous intéressez déjà au statut de loueur en meublé non professionnel, vous savez qu’il permet de percevoir des loyers garantis tout en allégeant la pression fiscale. En faisant le choix d’une acquisition en résidence de services, vous bénéficiez en outre d’une tranquillité d’esprit et d’un rendement garanti sur le long terme. Zoom sur un type de résidence en particulier, réservé aux étudiants et qui offre des particularités intéressantes.

Publication : 18 novembre 2020

 

Les avantages de la résidence de services

Pour replacer cet investissement dans le contexte plus global de l’acquisition d’un bien géré en LMNP, reprenons le fait que la résidence étudiante entre dans la catégorie des résidences de services. Avec comme première conséquence la délégation de la gestion locative à un exploitant, aussi appelé « preneur de bail », avec des conditions négociées pour une durée variant de 9 à 12 ans.

L’avantage majeur est que vous n’aurez pas à trouver l’étudiant qui vivra dans le bien. Le turn-over étant par nature important pour cette population, votre tranquillité est donc assurée. Également, aucun besoin de gérer les éventuelles relations de voisinage ou dégradations matérielles, l’exploitant s’occupe de tout ! Enfin, vous percevrez votre loyer, que le logement soit occupé ou non.

Les spécificités de la résidence étudiante

 

D’un point de vue pratique, le logement des étudiants en résidence de services leur permet de bénéficier de prestations générales telles que le petit-déjeuner collectif, un accueil, des aides au ménage voire au nettoyage du linge. Une connexion Internet est bien évidemment fournie, et d’autres options peuvent être présentes :  salles de sport, espaces de coworking, etc. Des services recherchés et qui peuvent expliquer un loyer plus important que dans d’autres résidences.

Côté surfaces, elles sont réduites pour les appartements étudiants : studio, T1, T2 pour les biens les plus spacieux. L’investissement financier est donc modéré et accessible à un grand nombre d’investisseurs. Le ticket d’entrée moyen se situe autour de 70 000 €, et il est même possible de trouver des biens à acquérir moins cher.

Un investissement limité qui permet tout de même un rendement aux alentours de 4% nets de charge, et s’avère donc une bonne stratégie de constitution d’un patrimoine.

Une demande très forte

Au niveau national, le nombre de logements étudiants avoisinerait les 400 000, alors que 2,7 millions de personnes ont été inscrites dans l’enseignement supérieur en 2019-2020. On estime que la moitié d’entre elles doivent trouver à se loger. Si le delta important cause bien des tracas aux étudiants en recherche d’une place, il est une assurance pour l’investisseur prêt à acquérir un bien au sein d’une résidence étudiante.

En effet, si le bail commercial signé avec l’exploitant de la résidence vous protège des complications liée à la gestion, il n’empêche en revanche aucunement la survenue d’une difficulté ou baisse de prix à la revente. Un marché porteur et qui le restera vraisemblablement durant de nombreuses années constitue dès lors la meilleure projection possible, pour revendre rapidement et sans perte un bien qui sera activement recherché par d’autres investisseurs.

Une solution rentable sur le long terme

Enfin, un bien géré en LMNP au sein d’une résidence étudiante vous offre un double avantage assurant un investissement sûr et aussi durable que vous le souhaiterez. En effet, le LMNP permet de toucher des revenus sécurisés sur la location d’un bien qui s’amortit au fil du temps. Quant aux résidences étudiantes, elles ne passeront pas de mode de sitôt comme nous l’avons évoqué, dans un contexte où le nombre d’étudiants augmente chaque année.

Ce type d’investissement n’est donc pas fait pour être revendu. A défaut et conservé le plus longtemps possible, il fournira un revenu complémentaire pour votre retraite dans des conditions tout à fait favorables, non imposé et apte à compléter sans préoccupation la pension qui vous sera versée par les organismes sociaux.

Aussi efficace en termes de rendement qu’un investissement locatif classique, la LMNP en résidence de services ne présente que des avantages, qui se trouvent maximisés dans le cadre d’une résidence étudiante. Acquisition et revente facilitées, gestion sereine : chaque profil d’investisseur peut y trouver son intérêt et apporter sa pierre à l’édifice du très dynamique marché du logement étudiant.

Recevez en avant-première nos exclusivités

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des opportunités d'investissement et suivre l'actualité de l'immobilier locatif.

Veuillez entrer une adresse email valide
En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez de recevoir nos communications par email, et reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité
Téléchargez notre
brochure

L'investissement LMNP en résidence de services vous permet de profiter d'avantages uniques en immobilier locatif. Découvrez son principe de fonctionnement, les différentes catégories de résidences de services, et tous les critères clefs pour réussir votre investissement.

DÉCOUVREZ CES AUTRES ARTICLES

LMNP : où investir ?

Procéder à un investissement immobilier reste la meilleure manière de placer son capital, si l’on en croit l’engouement permanent des épargnants pour la pierre. Constituer un patrimoine, s’assurer une rente pour ses vieux jours et réaliser de belles plus-values sont les objectifs les plus courants.

Investissement locatif : 7 questions à se poser en amont

L’investissement dans la pierre reste à ce jour la manière la plus sûre de constituer un patrimoine, de préparer la retraite et pourquoi pas, de percevoir rapidement une rente. Malgré l’envolée des prix et celle, plus récente, des taux d’intérêt, l’investissement locatif notamment a le vent en poupe.

5 bonnes raisons d’investir en LMNP

Nombreux sont les investisseurs chevronnés ou les épargnants, en recherche d’un bon plan pour faire fructifier leur capital de manière pérenne. Parmi les solutions qui s’offrent à eux, nous pouvons citer : les produits financiers qui peuvent s’avérer risqués ou immobiliser les fonds durant de longues périodes, l’investissement en capital au sein d’entreprises susceptibles de défaillir ou du moins, de connaître des pertes, et l’immobilier qui fait figure de valeur refuge.