Le CAC 40 chute suite à la victoire du Brexit

Ce 24 juin dernier, suite à l’annonce de la victoire du « oui » pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, l’indice du CAC 40 s’est effondré de -8,04%. Véritable vendredi noir pour la Bourse de Paris, elle connait, en effet, sa pire séance depuis octobre 2008.

Publication : 27 juin 2016

Une séance historique

Suite à la victoire du Brexit, le vendredi 24 juin 2016 demeurera une des pires séances pour le CAC 40. La dernière en date la plus catastrophique remonte au 6 octobre 2008 ou la Bourse de Paris avait clôturé en baisse de 9,04% après la faillite de la banque internationale Lehman Brothers.

Aujourd’hui c’est le Brexit qui est responsable mais les conséquences sont presque identiques, avec une baisse de 8,04% à 4 106,73 points. Selon Pierre Schang, gérant chez Amilton Asset Management, « le 24 juin 2016 restera gravé dans les mémoires des opérateurs de marché tant la secousse a été violente. Les investisseurs doivent maintenant répondre à 4 questions : Que vont faire les banques centrales ? Quelle va être la réponse des hommes politiques du Continent ? L’Union Européenne politique va-t-elle imploser ? Quelle sera l’ampleur du ralentissement économique au Royaume-Uni, en Europe et dans le monde ? Alors qu’un rebond des indices boursiers à court terme est envisageable, il est probable que les points bas n’aient pas encore été atteints. »

Le CAC 40 déjà affaibli

Les marchés financiers étaient déjà en difficulté avant les résultats du référendum. En effet, depuis le début de l’année, l’indice du CAC 40 n’en finissait pas de baisser, passant sous la barre symbolique des 4000 points en février dernier.

Plusieurs facteurs affectent les marchés, la baisse des prix du pétrole entre autres. Néanmoins, les préoccupations se focalisaient ces derniers mois sur les banques.

  • La baisse des prix du pétrole fragilise beaucoup de secteurs d’activité. Les perturbations sur les marchés pétroliers ont lourdement impacté les Bourses européennes.
  • Le secteur bancaire connait de grandes difficultés : baisse des profits, ralentissement de l’économie mondiale, taux d’intérêt négatifs réduisant par conséquent leur capacité à payer leur dette et augmenter leur rentabilité. Certaines banques ne seraient plus en mesure de prêter. La Deutsche Bank (première banque allemande) a même été contrainte de publier un communiqué de presse pour rassurer les investisseurs. Selon John Plassard de Mirabaud Securities (groupe bancaire et financier international), « les investisseurs redoutent que la faiblesse des taux d’intérêt voire une accentuation des taux négatifs ne finissent par peser sur leurs résultats ».

Opportunité pour les investisseurs immobiliers

Cette baisse constitue, cependant, une belle opportunité pour beaucoup d’investisseurs comme l’affirme Pierre Schang. « Ce matin il fallait clairement être acheteur car nous avons pu constater des aberrations de marché comme le distributeur britannique Dixons Carphone à -43% ou le promoteur immobilier anglais Bovis Home à -50%. Ce sont des conditions de marché exceptionnelles au sein desquelles les investisseurs les plus réactifs parviennent à réaliser des opérations tout à fait attractives. »

On constate depuis quelques années un attrait particulier pour les résidences LMNP (Loueur meublé non professionnel) avec des taux de rentabilité allant de 4 à 8% net d’impôts. Avec des taux d’emprunt autour de 2%, les loyers perçus permettent non seulement de couvrir les coûts mais aussi d’amortir le bien. De plus, avec la politique menée par la BCE, les taux d’emprunt devraient rester relativement bas voire même baisser un peu plus. Ajouter à ça la baisse des prix du logement, les investisseurs sont donc en très bonne posture pour faire des affaires.

Recevez en avant-première nos exclusivités

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des opportunités d'investissement et suivre l'actualité de l'immobilier locatif.

Veuillez entrer une adresse email valide
En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez de recevoir nos communications par email, et reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité
Téléchargez notre
brochure

L'investissement LMNP en résidence de services vous permet de profiter d'avantages uniques en immobilier locatif. Découvrez son principe de fonctionnement, les différentes catégories de résidences de services, et tous les critères clefs pour réussir votre investissement.

DÉCOUVREZ CES AUTRES ARTICLES

LMNP : où investir ?

Procéder à un investissement immobilier reste la meilleure manière de placer son capital, si l’on en croit l’engouement permanent des épargnants pour la pierre. Constituer un patrimoine, s’assurer une rente pour ses vieux jours et réaliser de belles plus-values sont les objectifs les plus courants.

Investissement locatif : 7 questions à se poser en amont

L’investissement dans la pierre reste à ce jour la manière la plus sûre de constituer un patrimoine, de préparer la retraite et pourquoi pas, de percevoir rapidement une rente. Malgré l’envolée des prix et celle, plus récente, des taux d’intérêt, l’investissement locatif notamment a le vent en poupe.

5 bonnes raisons d’investir en LMNP

Nombreux sont les investisseurs chevronnés ou les épargnants, en recherche d’un bon plan pour faire fructifier leur capital de manière pérenne. Parmi les solutions qui s’offrent à eux, nous pouvons citer : les produits financiers qui peuvent s’avérer risqués ou immobiliser les fonds durant de longues périodes, l’investissement en capital au sein d’entreprises susceptibles de défaillir ou du moins, de connaître des pertes, et l’immobilier qui fait figure de valeur refuge.